L’Alcazaba et le Théâtre Romain de Malaga : ce qu’il faut voir et savoir

24 Jan
2018
Dernière mise à jour: 20 janvier, 2020

L’Alcazaba et le Théâtre Romain de Malaga sont deux des monuments les plus célèbres et visités de la ville. Découvrez leur histoire et laissez-vous séduire par les petits recoins de Malaga.

La valeur historique et artistique de l’Alcazaba et du Théâtre Romain font de ces lieux un passage obligatoire pour qui vient à Malaga (découvrez quels sont les autres lieux à ne pas manquer en cliquant ici !). Situé dans le centre historique de Malaga, dans la rue Alcazabilla, le Théâtre Romain repose aux pieds de l’Alcazaba. C’est à cet endroit que vous prendrez le chemin qui mène au Château de Gibralfaro.

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, voici plein d’informations historiques sur l’Alcazaba et sur le Théâtre Romain ainsi que quelques conseils toujours utiles pour vous préparer à votre visite !

Le Théâtre Romain à Malaga

L'Alcazaba et le Théâtre Romain au premier plan

Le théâtre romain de Malaga fue édifié au Ier siècle après Jésus Christ, à Malaga pendant la colonisation romaine, sous l’empereur Auguste. Il fut utilisé comme théâtre jusqu’au IIIème siècle après J.-C. Entre les Vème et VIème siècles, et jusqu’à l’occupation Byzantine au VIIème siècle, le Théâtre fut converti en cimetière. Après cette période, le Théâtre fut abandonné et on pense qu’il servait d’approvisionnement de matériaux de construction pour la construction du château de l’Alcazaba par les Maures.

Ce fut seulement en 1951 que le Théâtre fut découvert, lorsque la décision de détruire la « Casa de la Cultura” fut prise. Pour information, la Casa de la Cultura était construite sur le Théâtre Romain et était composée d’une salle des archives et d’une bibliothèque. On la connaissait aussi sous le nom de “La Maison du (Manque) de Culture”. En 1972, le Théâtre fut déclaré Bien de Interés Cultural.

En 2010, le Centre des Visiteurs du Théâtre Romain fut inauguré sur la place qui fait face au Théâtre. Cet édifice rectangulaire est fabriqué en acier, bois et verre. On peut y lire sur ses murs certaines parties de Lex Flavia Malacitana (une loi qui ratifia le passage de Malaga, passant de ville confédérée à ville de l’Empire Romain, avec tous les avantages que cela impliquait).

Le Centre des Visiteurs du Théâtre accueille une exposition du monde romain, fort des objets trouvés dans le Théâtre pendant les recherches.

Heures d’ouverture du Théâtre Romain:

  • du mardi au samedi : de 10h00 à 18h00
  • dimanche et jours fériés: de 10h00 à 16h00
  • fermé: le lundi, le 1er et 6 janvier, 1er mai, 24, 25 et 31 décembre
Le Théâtre Romain est gratuit d’accès
Règles au Théâtre Romain de Malaga
Règles à suivre lors de votre visite au théâtre romain à Malaga

L’Alcazaba à Malaga

L'Alcazaba de Malaga

Il se peut que vous soyez familier avec le mot “Alcazaba” si vous avez quelques lectures à votre actif sur l’Andalousie. Le mot “alcazaba” vient de l’arabe al-qaṣbah, qui signifie “citadelle”. Nombreuses des villes d’Andalousie (si ce n’est toutes) ont leur propre Alcazaba. En d’autres termes, l’Alcazaba est une forteresse dont l’intérieur est constitué d’un palais et de jardins, généralement construits pendant le royaume arabe en Espagne.

L’Alcazaba de Malaga a été construite au XIème siècle, lorsque la ville était sous le règne de l’émir ziride du royaume de Grenade, Badis ben Habús. Certains éléments provenant du pillage du Théâtre Romain ont été utilisés pour construire l’Alcazaba. Vous pourrez ainsi apercevoir des colonnes et chapiteaux romains lors de votre visite de la forteresse.

En 1279, sous l’ère du royaume nasride, l’Alcazaba subi une transformation pratiquement complète. C’est pour cette raison que le style nasride est toujours visible dans la forteresse, où des technologies de défense hi-tech se mélangent avec la beauté du palais arabe, caractérisé par des cours intérieures rectangulaires et d’incroyables jeux de lumière. Cependant, les caractéristiques distinctives de l’Alcazaba sont les trois remparts qui l’encercle et qui font de l’Alcazaba l’un des plus spectaculaires exemple d’architecture arabe en Espagne. Sa localisation sur une colline surplombant la ville et la baie lui assurait également une suprématie défensive.

Quelques temps après, les Rois Catholiques ont utilisé l’Alcazaba comme palais après avoir conquis la ville en 1487. De nos jours, l’Alcazaba accueille un musée archéologique où d’anciennes poteries et céramiques nasrides y sont exposées.

L’Alcazaba est reliée au Château de Gibralfaro par un chemin nommé “La Coracha” (actuellement fermé au public pour travaux de maintenance). Parcourez-le à pied tout en laissant la magnifique vue sur la ville vous émerveiller tandis que vous vous approchez du château. La Coracha se caractérise par une végétation luxuriante qui va des bougainvilliers pourpres aux oranges rangées d’orangers.

Le chemin fortifié de la Coracha entre l'Alcazaba et le château de Gibralfaro
La légende raconte que pendant le royaume nasride, les prisonniers chrétiens étaient gardés dans les donjons de l’Alcazaba. Les conditions d’hygiène atroces qu’ils devaient supporter auraient poussé les prisonniers à être emmenés à la Torre de los Deseos (Tour des souhaits) pour être exécutés. Là-bas, leur dernier souhait était satisfait par un odalisque, avant d’être exécuté et que fin soit mise à leur souffrance. Bien qu’il n’y ait aucune preuve que l’une des tours de l’Alcazaba ait jamais été appelée de la sorte, la “Légende de la Tour des Souhaits” (ou “de l’Odalisque”, comme elle est aussi connue) contribue à l’aura mystique qui enveloppe ce monument.

Heures d’ouverture de l’Alcazaba :

  • Du 1er avril au 31 octobre : de 9h00 à 20h00
  • Du 1er novembre au 31 mars : de 9h à 18h
  • Fermé : 1er janvier, et le 24, 25 et 31 décembre.

Prix 

  • L’Alcazaba se visite toute l’année et l’entrée coûte 2,20 €.
  • Si vous souhaitez combiner la visite de l’Alcazaba avec celle du Château de Gibralfaro, le billet coûtera 3,55 €.
La visite de l’Alcazaba dure généralement une heure et demie

Conseils et astuces pour profiter pleinement de votre visite de l’Alcazaba et du Théâtre Romain à Malaga:

  • Vous pouvez accéder au Théâtre soit depuis le Centre des Visiteurs soit depuis l’entrée près de celle de l’Alcazaba, qui vous mène directement aux tribunes.
  • Pour démarrer votre visite, demandez à voir la vidéo montrant comment était le Théâtre Romain auparavant. Continuez ensuite par la visite du musée et du Théâtre lui-même.
  • Des tours guidés en espagnols sont disponibles du mardi au vendredi pour des groupes d’au moins 5 personnes. Une réservation est nécessaire au +34 951 501 115 ou par email à teatroromanomalaga@juntadeandalucia.es.
  • La visite de l’Alcazaba est gratuite les dimanches à partir de 14h jusqu’à la fermeture.
  • L’Alcazaba possède un ascenseur pour que tout le monde puisse profiter de sa magnificence. L’ascenseur se trouve dans la rue Guillén Sotelo, en face de la porte arrière de la mairie. L’ascenseur est hors service le lundi.
  • Si vous souhaitez vous reposer, profitez du soleil en vous asseyant dans le petit bar qui se trouve à l’intérieur de l’Alcazaba.
  • L’entrée de l’Alcazaba accueille la statue de Juan Temboury, une des personnes les plus importantes de Malaga, qui a dédié sa vie à la préservation de ce monument.

Où loger à Malaga

Maintenant que vous en savez plus sur l’Alcazaba et le Théâtre Romain de Malaga, il est temps d’aller consulter les confortables logements où se reposer et ainsi continuer à découvrir les charmants recoins de la province de Malaga. Jetez un œil aux meilleures villas de vacances de la Costa del Sol 🙂

Qu’avez-vous appris sur l’Alcazaba et le Théâtre Romain de Malaga ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous !

L’Alcazaba et le Théâtre Romain de Malaga : ce qu’il faut voir et savoir est un article qui présente Culture à Malaga
Evaluer
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (5)
Loading...
Partager
Commenter (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *