Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte

19 Mar
2018
Dernière mise à jour: 20 janvier, 2020

Amateurs de la Semaine Sainte, ce article est pour vous ! Découvrez les meilleurs endroits où manger pendant la Semaine Sainte et sachez en plus sur les traditions et les confréries de la Semaine Sainte de Malaga.

A Malaga, vous pouvez expérimenter l’atmosphère de la Semaine Sainte tous les jours de l’année en vous rendant dans les restaurants des confréries de Málaga. Pouvoir vivre et expérimenter le Carême à n’importe quel moment de l’année est un véritable plaisir, en particulier pour les papilles.

Les restaurants des confréries possèdent une décoration très particulière ; ils arborent de nombreux éléments religieux comme des cierges, des photos des différentes confréries de Málaga (42 confréries au total) et même des scapulaires. Vivez cette ambiance si particulière tout en dégustant les meilleurs plats de la ville. Continuez à lire si vous souhaitez découvrir les meilleurs endroits où manger pendant la Semaine Sainte à Malaga !

1. Entre Varales

Entre Varales - Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte

L’atmosphère de ce lieu respire l’esprit des confréries pendant toute l’année et pas seulement pendant la Semaine Sainte. Le restaurant Entre Varales est d’ailleurs actuellement au summum de sa renommée : il se distingue des autres restaurants des confréries depuis que, il y a deux ans, les frères López (Francisco y Pilar), membres dévoués de la confrérie Humildad y Paciencia, ainsi que le mari de Pilar, Miguel Ángel Navarro, gèrent le restaurant.

Navarro est le timonier de la Semaine Sainte et porte aussi le trône de María Santísima de la O (qui fait partie de la confrérie de Séville « Hermandad de la O« ).

Il n’est donc pas surprenant de trouver des images et photos de toutes les confréries de la ville dans ce restaurant qui se situe dans le centre historique de Malaga, en face de l’église de San Julián et tout près de la Agrupación de Cofradías, un lieu où toutes les confréries se réunissent.

En plus de l’atmosphère, son menu participe à ce que ce lieu soit chaque jour un peu plus connu et qu’il attire chaque jour davantage de monde. La carte vous promet de délicieuses spécialités typiques de la gastronomie de Malaga. Vous pourrez essayer le guiso de jabalí (ragoût de sanglier), les tostas (tartines), el bacalao al estilo trinitario (morue au style trinitaire) ou le « pescaito frito » (poisson frit). Et si vous aimez le poulpe, laissez votre palais s’enivrer du plat « Nuestra Señora del Carmen« . Un autre plat phare est le thon rouge de Barbate, que Miguel Ángel Navarro cuisine avec du saindoux blanc.

La carte propose bien évidemment aussi des tapas classiques ou plus grandes (raciones) qui, avec les salades portant le nom des confréries espagnoles, vous laisseront repu. Une expérience authentique !

Si vous souhaitez manger là-bas, n’oubliez pas de réserver car c’est un lieu très fréquenté pendant la Semaine Sainte et le Carême (autrement, il est probable que vous deviez attendre qu’une table se libère).

Adresse : calle Nosquera, 15

Heures d’ouverture : de 12h à 16h30 et de 20h à minuit

Prix moyen : entre 5 et 10 € par personne, en fonction de la quantité et du type de nourriture commandé.

2. Las Merchanas

Las Merchanas dans la rue Mosquera - Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte
Las Merchanas dans la rue Mosquera

​Las Merchanas sont en fait trois restaurants au total. Le plus ancien est ouvert depuis cinq ans et se trouve dans la rue Mosquera, tandis que les deux autres, plus récents, se trouvent dans les rues Andrés Pérez et Cuarteles.

Malgré la crise économique, Pepe Tejón Merchán a décidé de faire vivre sa passion pour la Semaine Sainte en ouvrant un restaurant des confréries, là où anciennement on entreposait du charbon et qu’il nomma en honneur aux femmes de sa famille. De nos jours, Las Merchanas est un passage obligatoire si vous visitez Malaga (qu’il s’agisse de profiter de l’atmosphère des confréries ou de goûter à la cuisine d’un excellent rapport qualité-prix).

Interieur de Las Merchanas dans la rue Andrés Pérez - Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte
Interieur de Las Merchanas dans la rue Andrés Pérez

Las Merchanas est un lieu véritablement authentique, où les processions passent en boucle sur les écrans de télévision, et où les murs sont remplis de photos de la Semaine Sainte de Malaga et les étagères d’objets normalement portés pendant les défilés professionnels.

Et, bien entendu, vous trouverez dans ce restaurant de la nourriture typique de Malaga, comme par exemple les fameuses “croquetas de jamón” (croquettes au jambon), également nommées les « croquetas de la abuela Mari » (en hommage à la grand-mère de la femme de Pepe qui s’appelait María José). En plus d’être traditionnel, ce plat est tout simplement le plus commandé chez Las Merchanas, avec environ 800 croquetas confectionnées chaque jour pour un prix moyen de 7 €. Elles ont même reçu une étoile Michelin, alors, ne passez pas à côté !

Les autres spécialités à essayer sont les flamenquines (viande, jambon et fromage), les filetitos (steaks cuisinés dans du vin de xérès), la ensaladilla rusa (salade de pomme de terre, mayonnaise, thon, carottes) ainsi que les différents montaditos (mini sandwich chauds) dont le très célèbre pringá.

Ensaladilla Rusa et Patatas Bravas dans Las Merchanas dans la rue Andrés Pérez

Ensaladilla Rusa et Patatas Bravas dans Las Merchanas dans la rue Andrés Pérez à Malaga

Las Merchanas est devenu un lieu de passage touristique en raison de l’ambiance et de la qualité de sa nourriture. N’hésitez pas à arriver en avance, car la réservation n’est pas possible.

Adresse : 5 rue Mosquera ; 9 rue Andrés Perez 

Heures d’ouverture : de midi à minuit, toute la semaine. Les restaurants situés rue Andrés Pérez et Cuarteles sont fermés le dimanche soir et le lundi.

3. Mesón Las Cofradías

Mesón Las Cofradías - Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte

L’atmosphère de la Semaine Sainte y est présent toute l’année. Manuel Jiménez, son patron, fait partie de la confrérie du Prendimiento et a converti ce local de 40 m2 en un restaurant-musée faisant honneur à la Semaine Sainte de Malaga. L’expérience authentique débute dès l’entrée où vous serez accueilli par un nazaréen appartenant à la confrérie des Capuchinos.

A l’intérieur, vous découvrirez une grande exposition d’objets miniaturisés mais très fidèles, comme les trônes de la Semaine Sainte de Malaga, et notamment ceux de Penas y la Esperanza, du Cautivo, de la Expiración y de la Virgen de la Paz, et qui appartiennent à la confrérie de la Sagrada Cena.

Les plats typiques du Mesón Las Cofradias sont le boudin noir, le chorizo, les haricots et les pois chiches, ainsi que des sandwichs typiques de la Semaine Sainte, comme par exemple le Hombre de Trono (avec de la viande de lard) ou le Capataz (échine et poivrons). Vous pourrez aussi commander des desserts traditionnels comme des nazaréens chocolat-merengue ou bien les célèbres torrijas de miel.

Adresse : 2 rue Moreno Carbonero, près du parking de Camas

Heures d’ouverture : de 11h à minuit.

4. La Canasta

Cette franchise possède plusieurs boulangeries dans Malaga, bien que la plus connue soit celle de la Plaza de la Constitución, juste en face de la Tribune Principale de la Semaine Sainte. Vous y trouverez des pâtisseries en forme de nazaréen, en plus des fameuses torrijas.

Adresse : 13, Plaza de la Constitución

Heures d’ouverture : de 7h30 à 22h

Autres endroits où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte

Sachez que, pendant la Semaine Sainte, la ville n’a pas du tout le même visage en raison des nombreux défilés qui y ont lieux, notamment au niveau de la Alameda Principal, de la rue Larios et de la Tribune Principale sur la Plaza de la Constitución.

Ainsi, pendant la Semaine Sainte, l’accès au centre-ville est plus compliqué et les horaires des différents commerces et restaurants peuvent changer. En raison du passage des trônes il peut aussi être plus difficile de trouver une terrasse.

Voici les endroits principaux risquant d’être particulièrement affectés par la Semaine Sainte et par le passage des trônes : la rue Granada, Calderería, la Plaza Uncibay et, entre autres, la place de la Merced. Vous trouverez aussi dans ces rues de nombreux restaurants différents qui, même si l’ambiance n’y est pas aussi authentique que chez Las Merchanas, Entre Varales ou el Mesón Las Cofradías, vous permettront de profiter de la Semaine Sainte aux premières loges.

Où loger à Malaga

Pour retrouver des forces, rien de mieux que de louer une villa de vacances dans la province de Malaga. Consultez ces villas en cliquant sur le bouton ci-dessous !

Avez-vous déjà été dans un de ces restaurants de Malaga ? Lequel avez-vous aimé le plus ? Y-a-t-il un autre restaurant qui vous vient à l’esprit ? Dites-nous dans les commentaires et n’oubliez pas de noter cet article 🙂

Où manger à Malaga pendant la Semaine Sainte est un article qui présente Gastronomie à Malaga
Evaluer
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (5)
Loading...
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
Commenter (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *