Que visiter à Órgiva (Grenade)

14 Jan
2019
Dernière mise à jour: 20 janvier, 2020

Si vous vous demandez ce qu’il y a à voir et à visiter à Órgiva, continuez à lire cet article : cette petite ville des Alpujarras de Grenade n’aura plus de secrets pour vous !

Órgiva se situe aux pieds de la Sierra de Lújar et du Parc National de la Sierra Nevada, dans la vallée du fleuve Guadalfeo, où il rencontre son affluent, le Río Chico.  Órgiva est le chef-lieu de la partie ouest des Alpujarras. C’est une petite ville pleine de vie où ses commerces et ses entreprises sont au service de toute la région depuis toujours.

De nos jours, Órgiva constitue le centre judiciaire, sanitaire et éducatif de la région des Alpujarras de Grenade. Cette petite ville, grande de seulement quelques kilomètres carrés, est aussi absolument unique en raison de la grande variété des cultures qui la compose. Ancienne communauté hippie, aujourd’hui vous y croiserez de nombreux citoyens européens de nationalités différentes.

Le fleuve Guadalfeo, à Órgiva

Órgiva fut connue sous l’autre nom de Albacete de Órgiva pendant des siècles, en raison de l’origine Nasride de son nom (qui signifie « plaine »). Après la Reconquista, les Rois Catholiques remirent les rênes de la ville à Boadbil, le dernier sultan du royaume nasride de Grenade, en 1492. Après lui ce fut Gonzalo Fernández de Cordoba, le Grand Capitaine, qui fut à la tête de cette ville. Les Ducs de Sessa, les Cordoba y Ayala, le Marquis de Valenzuela et les Comtes de Sástago ont aussi dirigé la ville d’Órgiva.

Comment se rendre à Órgiva depuis Grenade

Órgiva est séparée de Grenade par seulement 53 km. Vous pouvez vous rendre à Órgiva par l’un des 9 bus qui partent à différentes heures tout au long de la journée (le premier départ est à 8h30 et le dernier à 20h) pour 5,11 €. Le trajet dure une heure et demie.

Vous pouvez aussi choisir de vous arrêter dans d’autres villes des Alpujarras, comme Lanjarón, Campaneira, Capileira, Bubión ou Torvizcón. Le prix du billet et la durée du trajet varie en fonction de la destination finale de votre voyage.

Si vous vous rendez à Órgiva en voiture, prenez l’autoroute A-348 puis l’autoroute A-44 depuis Grenade. Vous vous trouverez dans la capitale des Alpujarras en une heure.

Que visiter à Órgiva

La ville a joué un rôle essentiel dans la guerre contre les arabes ce qui fait que cette ville est un lieu empli d’Histoire.

Casa Palacio de Los Condes de Sástago

Casa Palacio Condes de Sástago à Órgiva - Mairie
Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Ce palais  datant du XVIème est l’un des monuments les mieux préservés d’Órgiva. Il a été construit sur les restes d’une ancienne tour arabe. Il se compose d’une tour de 15 mètres de haut et de deux pavillons latéraux. Ce palais a été déclaré Bien de Interés en 1994 et, de nos jours, il abrite la mairie.

Eglise paroissiale de Nuestra Señora de la Expectación

Eglise paroissiale de Nuestra Señora de la Expectación à Órgiva
Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Les tours jumelles de cette église principale à Órgiva  est l’un des symboles de la ville les plus reconnaissables. A l’intérieur de cette église, vous pourrez découvrir une statue datant de 1599 du Christ de l’Expiration qui est le Saint Patron des Alpujarras ainsi que l’icône la plus vénérée à Órgiva.

De nombreuses légendes existent concernant cette statue : l’une d’elles raconte que, pendant la guerre civile espagnole, deux bombes furent lâchés sur cette église où les habitants y avaient cherchés refugent. Mais les bombes n’explosèrent pas, symbolisant alors l’intervention du Christ de l’Expiration.

Une autre légende raconte que cette statue a dû être déplacée afin de pouvoir rénover l’église et, alors qu’elle s’apprêtait à traverser la rivière Rio Chico, elle devint si lourd qu’il fut impossible d’avancer plus loin. La statue fut alors retournée à son temple et les travaux se firent tout autour d’elle.

Bibliothèque publique « Hurtado de Mendoza »

Hall Cervatina dans la bibliothèque publique à Órgiva
Hall Cervatina. Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Ce coin culturel, situé en face de l’ancienne mairie, est particulièrement célèbre pour son hall Cervatina (nommé d’après Miguel de Cervantes) où vous pourrez admirer une vaste collection de « Don Quixote » dans plus de 50 langues différentes.

L’Ermitage de Saint-Sébastien

L’Ermitage se trouve sur une colline accessible depuis les rues étroites du Barrio Alto. Il est aussi possible de s’y rendre en voiture mais s’y rendre à pied vous permettra de découvrir les tinaos, cette solution architecturale typique des Alpujarras, qui crée des espaces couverts semi-privés au-dessus des rues étroites.

Une fois arrivé à l’Ermitage , vous pourrez admirer une vue à vous couper le souffle, la ville qui s’étendant sous vos pieds. Saint-Sébastien est le Saint Patron d’Órgiva depuis le XVIème siècle et que l’on célèbre le 20 janvier.

Cet Ermitage a été construit sur les restes d’une forteresse wisigoth et fut canonisé en 1951 après que la peste bubonique tue des milliers de personnes dans les Alpujarras. L’an 1724 connu une autre épidémie mais Órgiva fut miraculeusement épargnée, augmentant ainsi le dévouement envers Saint Sébastien, protecteur des épidémies.

Une autre légende autour du Saint Sébastien raconte que le saint a sauvé Órgiva d’une inondation. De fait, ce fut une énorme pierre qui empêcha que l’eau ne détruise la ville. La statue de San Sebastián ayant les pieds couverts de boue, la croyance veut que ce fut le saint lui-même qui descendit de l’autel pour placer cette pierre sur le trajet de l’eau.

Plaza de La Alpujarra

La place de La Alpujarra , construite dans le centre-ville d’Órgiva en 2004, est un autre arrêt obligatoire de votre visite où vous pourrez jeter un oeil aux magnifiques tuiles provenant de chacunes des villes des Alpujarras.

Molino de Benizalte

Molino Benizalte à Orgiva - Que visiter à Órgiva
Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Un autre lieu digne d’intérêt à Órgiva est ce moulin à huile  datant du XVIème et qui fut complètement rénové en 2009. Il se situe de l’autre côté de la rivière Rio Chico et, juste à côté, vous découvrirez aussi une niche accueillant la Vierge des Neiges, une icône vénérée dans les environs.

Quand se rendre à Órgiva ?

Si vous vous y rendez en hiver et pendant la saison des neiges, le mieux est de vous rendre à Órgiva le 20 janvier, jour de célébration du Saint Patron San Sebastián. Pendant cette journée, l’icône du saint et de la Vierge de l’Aurore sont portés lors d’une procession tout autour de la ville puis de retour jusqu’à l’Ermitage.

Si vous vous rendez dans les Alpujarras au printemps, le meilleur moment sera alors la Semaine Sainte, lors de la feria « Hecho en la Alpujarra – Feria de Turismo, Artesanía y Alimentación » qui a lieu entre le Jeudi Saint et Pâques (en 2019, du 18 au 21 avril). La feria, dont le nom est littéralement « de tourisme, de produits fait-main et de gastronomie » rassemble les meilleurs produits des Alpujarras et vous pourrez ainsi goûter et savourer les délicieux produits faits maison de la région. La feria a lieu sur le champ de foie d’Órgiva.

Fair Hecho en la Alpujarra à Órgiva
Feria « Hecho en la Alpujarra ». Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Information d’importance également : la procession la plus importante d’Órgiva a lieu le vendredi avant le Vendredi des Douleurs (c’est à dire, 10 jours avant le Dimanche des Rameaux). Santísimo Cristo de la Expiración, la patron des Alpujarras, est emmené en procession à 18h avec la vierge. En 2020 ce jour aura lieu le 27 mars.

Procession du Cristo de la Expiración à Órgiva
Photo par Ayuntamiento de Órgiva

Une autre feria d’importance apporte de l’animation lors de la dernière semaine de septembre (ou la première d’octobre). Il s’agit de la Reales Ferias y Fiestas, en honneur au Saint Miguel (29 septembre) et qui accueille différentes compétitions, ateliers, et activités pour les familles. La Compétition Internationale de Migas (plat traditionnel espagnol fait à base de pain, d’ail et de bacon) clôt la feria le dimanche.

Enfin, ne passez pas à côté du marché artisanal qui anime le centre-ville tous les mardis matin.

Où manger à Órgiva ?

Gastronomie de la province de Grenade - Que visiter à Orgiva
Photo par TurGranada

Le délicieux jambon et sa viande succulente sont les ingrédients typiques de la gastronomie du coin. Peu importe l’endroit, à Órgiva, vous mangerez toujours à votre goût, à votre faim et pour un bon prix. Nous recommandons en particulier les restaurants comme El Limonero, El Molino, La Almazara, El Camping et l’Alma Alpujarreña.

Office de tourisme d’Órgiva

L’office de tourisme d’Órgiva est situé sur la Plaza de la Alpujarra.

Heures d’ouverture en hiver :

  • du lundi au samedi : de 9h à 14h et de 17h à 19h
  • dimanche : de 10h à 14h

Horaires en été :

  • du lundi au samedi : de 10h à 14h et de 18h à 20h
  • dimanche : de 10h à 14h

Téléphone : +34 958 78 42 66

Email : orgivaturismo@gmail.com

Où loger à Órgiva

La dernière chose à faire avant de vous rendre à Órgiva est de trouver un logement dans les Alpujarras. Jetez un œil aux meilleures maisons de vacances autour de cette ville afin de venir profiter de l’atmosphère tranquille qui enveloppe ce lieu ville ainsi que des merveilleux paysages des Alpujarras de Grenade.

Órgiva se situe à un carrefour entre Grenade, la Costa Tropical, les autres villes des Alpujarras et la Costa del Sol, dans la province de Malaga. Il s’agit donc d’un excellent camp de base également, alors n’hésitez plus et venez découvrir cette magnifique ville d’Órgiva !

Que visiter à Órgiva (Grenade) est un article qui présente Guide de Voyage à Grenade
Evaluer
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (4)
Loading...
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
Commenter (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *