Que faire à Almuñécar (Grenade)

28 Mar
2018
Dernière mise à jour: 20 janvier, 2020

Si vous pensez aller en vacances dans le coin de Grenade, ne passez pas au travers d’une visite de la ville d’Almuñécar. Découvrez ce qu’il y à faire dans cette ville et vous tomberez facilement sous son charme, tant il y a de choses intéressantes à voir dans cette ravissante petite ville.

La ville d’Almuñécar se trouve sur la Costa Tropical de la province de Grenade, entre les provinces d’Almeria et de Malaga. Dans cette ville, à l’atmosphère typique andalouse, on ne s’y ennuie pas. Il y a plein de choses à faire et plein de choses à voir. Lisez cet article pour en savoir plus!

Comment se rendre à Almuñécar

Avant tout chose, il faut savoir comment s’y rendre.

Si vous voyagez en voiture, empruntez la A7 direction Motril – Almería depuis Malaga. Prenez la sortie nº 305, vers N-340/Costa/La Herradura/Almuñécar (Oeste). Restez sur la route nationale N-340 jusqu’à arriver à Almuñécar. Si vous venez d’Almeria, empruntez la E15 direction Malaga puis la A7.

Il est aussi possible de se rendre à Almuñécar en bus. La compagnie de bus ALSA propose régulièrement des bus entre les villes d’Almeria, Grenade et Malaga. La gare routière d’Almuñécar se trouve sur l’avenue Juan Carlos I.

Un peu d’histoire sur Almuñécar

Les premières traces de présence humaine à Almuñécar sont datées à 1500 av. J.-C., bien que la première colonisation eu seulement lieu au IXème siècle av. J.-C. Lorsque les romains se sont emparés de l’endroit six siècles plus tard, il s’agissait déjà d’une ville en bonne et due forme.

Pendant la période Al-Ándalus, Almuñécar appartenait à la division territoriale d’Elvira et se convertit en la ville côtière principale du Royaume de Grenade de Taifa. La ville conserva son importance également pendant le royaume Nasrides et jusqu’en 1489, date à laquelle la Côte de Grenade se rendit aux troupes castillanes et que la capitulation fut signée, vous l’aurez deviné, à Almuñécar.

Découvrez les magnifiques plages d’Almuñécar

Almuñécar offre 19 km de superbes plages, oasis de paix apportant du divertissement pour toute la famille. Toutes les plages valent le coup d’être vues, qu’il s’agisse des plages de la ville, des plages nudistes ou des petites criques surplombées par d’impressionnantes falaises.

Parmi les 26 plages qui forment la côte d’Almuñécar, la plage de San Cristóbal vaut particulièrement le détour. Située à l’ouest de la ville, il s’agit de l’une des plus grandes plages de la zone. Il est possible d’y manger dans l’un des nombreux restaurants que vous trouverez là-bas.

Plage de San Cristóbal à Almuñécar - Que faire à Almuñécar
Plage de San Cristóbal. Photo par Granada Turismo

La plage de La Herradura vaut aussi la peine d’être mentionnée. Elle se trouve à un petit peu plus de 4 km du centre de la ville et se situe entre deux collines d’une beauté rare. Il s’agit d’une plage urbaine qui possède tous les installations et services à proximité pour les familles avec enfants.

Les deux autres plages qu’ils faut absolument voir sont la plage de Puerta del Mar et la plage de Velilla. La première est l’une des plus fréquentées car elle se trouve dans le centre-ville et tout près des bars. La plage Velilla est l’une des plages les plus larges et est très appréciée car sa configuration empêche les vents de l’ouest de venir vous déranger pendant que vous bronzez.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les plages à Almuñécar dans la province de Grenade, cliquez ici.

La cuisine d’Almuñécar vous mettra l’eau à la bouche

Connaître une culture c’est aussi connaître sa cuisine et voici toutes les informations nécessaires pour cela.

La gastronomie locale est bien sûr à base de poissons et fruits de mer (principalement des mérous, des congres et des dorades). Découvrez les délicieuses saveurs qui naissent de la combinaison entre ces poissons et les légumes qui proviennent des champs alentours.

On vous conseille de goûter les poissons grillés (les “moragas”), l’“atún encebollado” (thon et oignon) et les “papas con cazón” (roussette aux pommes de terre). Par ailleurs, goûtez aussi la “Calabaza frita” (citrouille grillée), “aguacate con gambas” (l’avocat avec des crevette) et la “sopa de ajo” (soupe à l’ail).

Petite anecdote : saviez vous que Almuñécar est l’un des plus gros producteurs de chérimolier  ? Le climat de la zone permet à ce que la cuisine d’Almuñécar comprenne beaucoup de légumes et fruits exotiques comme l’avocat, la goyave et la mangue. Et pour terminer un repas de la meilleure des façons, on vous conseille la glace au chérimolier (helado de chirimoya).

Perdez-vous dans la beauté historique d’Almuñécar

Si vous aimez la culture et pensez que le meilleur moyen de s’imprégner de l’atmosphère d’une ville est de découvrir ses monuments et lieux historiques, lisez la suite !

Si vous arrivez en bus, vous arriverez probablement à la gare routière, située dans le nord de la ville. Le premier arrêt devrait se nommer Arc de Triomphe “Paseo Blas Infante” , qui est considéré comme la porte de la ville. Il a été construit en l’honneur de l’homme politique Blas Infante (connu comme étant le Père du Nationalisme Andalou). Ses trois arches sont un rappel des trois cultures qui ont régné sur Almuñécar (romaine, islamique et chrétienne).

A 270 m à l’ouest de l’Arc de Triomphe, se trouve l’Acueducto Romano de Sexi  (Aqueduc Romain de Sexi) datant du Ier siècle. On aperçoit cet aqueduc de 7 km de long dans différents endroits de la ville. Il était utilisé pour transporter l’eau de Rivers Verde et Seco (son nom provient de cela) pour arroser les champs de fruits tropicaux d’Almuñécar.

Aqueduc Romain de Sexi à Almuñécar
Aqueduc Romain de Sexi. Photo par urloplany.pl

En vous dirigeant vers le sud vous atteindrez le charmant centre historique. Là-bas, à seulement 400 m de l’Aqueduc, émerveillez-vous de la beauté de la Iglesia de la Encarnación  (L’Église de l’Incarnation), qui date de 1600. Conçue par l’architecte Juan de Herrera, cette église est la première église de style baroque de la province de Grenade. Une de ses particularités sont les sculptures wisigothes de la Virgen de la Antigua, la saint patron d’Almuñécar. La visite de l’église est gratuite toute l’année.

Église de l'Incarnation à Almuñécar
Église de l’Incarnation. Photo par Miguel Angel Almendros Caro

A 240 m se trouve le Musée Archéologique de Cueva de los Siete Palacios . Ce musée se trouve dans le sous-sol d’un ancien temple romain de Minerva. Vous pourrez y observer différents objets archéologiques dont une amphore égyptienne  qui appartenait à Apophis Ier.

Heures d’ouverture :

  • Du 1er novembre au 31 mars
    • Du mardi au samedi : de 10h à 13h30 et de 16h à 18h30
    • Dimanche : de 10h à 13h

Prix ​​du billet pour le Musée (comprend la visite du Château de San Miguel):

  • Adultes: 2,35 €
  • Enfants et retraités : 1,60 €
  • Groupes de 15 personnes minimum : 1,30 € / adulte ; 0,80 € / enfant et retraité
Musée Archéologique de Cueva de los Siete Palacios - Que faire à Almuñécar
Musée Archéologique de Cueva de los Siete Palacios. Photo par Granada Turismo

Après 3 minutes de marche, vous arriverez au Château de San Miguel , une forteresse arabe qui a été reconstruite après la conquête catholique de Grenade. Pendant la Guerre d’Indépendance, il a été bombardé par les troupes anglaises et réduit en ruines. Jusqu’au milieu du XXème siècle, il a été utilisé comme cimetière. Pendant les dix dernières années, la Château a subi une rénovation complète et plusieurs halls d’exposition y ont été ajoutés.

Château de San Miguel à Almuñécar (Granada)
Château de San Miguel. Photo par Julio Tomillo

Heures d’ouverture :

  • Du 1er novembre au 31 mars
    • Du mardi au samedi : de 10h à 13h30 et de 16h à 18h30
    • Dimanche : de 10h à 13h

Prix ​​du billet pour le Musée (comprend la visite du Musée Archéologique):

  • Adultes: 2,35 €
  • Enfants et retraités : 1,60 €
  • Groupes de 15 personnes minimum : 1,30 € / adulte ; 0,80 € / enfant et retraité

Votre prochain arrêt devrait être le Parc Botanique El Majuelo , qui se situe au pied du château. Les conditions climatiques de la zone ont permis la création de ce parc qui accueille des espèces de Nouvelle-Zélande, d’Afrique, des Philippines et d’Amérique Latine. L’accès gratuit au parc se fait de 8h à 22h.

L’avant-dernier arrêt pour cette balade dans Almuñécar est le Monument de Abdérame Ier. Ce Monument est dédié au prince omeyyade et son arrivée sur la côte d’Almuñécar avant la fondation du califat de Cordoue.

Monument de Abderramán I à Almuñécar
Monument de Abderramán I. Photo par Paco Aragón

Et, pour terminer en beauté, visitez le Peñón del Santo  qui vous offre de superbes vues sur la ville. Une croix datant de 1900 couronne ce point de vue unique.

Vues depuis le Peñón del Santo à Almuñécar
Peñón del Santo. Photo par Stefano Erbetta

Office du tourisme à Almuñécar

L’Office du tourisme à Almuñécar se trouve au Palacete de la Najarra, une maison de style mauresque du XIXème siècle qui se distingue par sa décoration extérieure carrelée, ses fresques intérieures et ses muqarnas, sans oublier son magnifique jardin accueillant de majestueux cyprès et palmiers.

office de tourisme

Adresse : Avenida Europa, au niveau de la rue Bikini

Heures d’ouverture :

  • Du 1er juillet au 15 septembre : de 9h30 à 13h30 et de 18h à 21h
  • Du 16 septembre au 30 octobre et du 1er avril au 30 juin : de 9h30 à 13h30 et de 17h à 20h
  • Du 1er novembre au 31 mars : de 9h30 à 13h30 et de 16h30 à 19h

Où se loger à Almuñécar

Maintenant que vous savez comment prendre du bon temps à Almuñécar, il est peut-être temps de chercher un endroit où se reposer. Jetez un œil aux meilleures maisons et villas de vacances à Almuñécar en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Avez-vous déjà été à Almuñécar ? Dites-le nous dans les commentaires et n’oubliez pas de noter cet article 🙂

Que faire à Almuñécar (Grenade) est un article qui présente Guide de Voyage à Grenade
Evaluer
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (71)
Loading...
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
Commenter (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



  • Je connais Almunécar depuis 1969…..en vacances avec mes parents. La ville a bien sur beaucoup changé pas toujours en bien…..immobilier intensif sans respect historique …..mais je garde toujours un grand coup de coeur pour Almunecar…..tous les ans avec mon mari nous y séjournons 1 mois en sept.oct ;….une location paseo de Las Flores en face de la plage ST Cristobal…..super….a proximitié du marché…..centre ville…..chateau ST Miguel….parc Majuelo….etc… et le plaisir d’arpenter les ruelles de la vieille ville…on ne s’en lasse pas….et autour d’Almunecar très belle région.