Que faire à Triana (Séville)

23 Juil
2018
Dernière mise à jour: 20 janvier, 2020

Le quartier de Triana est très spécial. Ses rues rassemblent harmonieusement boutiques anciennes et magasins modernes, bars traditionnels et bars à la mode, donnant ainsi vie à un microcosme très particulier à l’intérieur de Séville. Alors, n’hésitez-pas, si vous comptez vous rendre à Séville, Triana est un des quartiers à visiter absolument !

Le quartier de Triana est l’un des onze quartiers de la ville de Séville. Il se trouve sur les berges du Guadalquivir, en face du centre historique de Séville.

Histoire de Triana

Les origines de ce quartier remontent aux temps romains, dont vous pourrez admirer de nombreux vestiges dans ce quartier. D’ailleurs, preuve de l’importance de l’influence romaine dans l’histoire de Triana, le nom du quartier proviendrait de la colonie romaine fondée par l’empereur Trajan (né Marcus Ulpius Traianus).

Depuis ces temps-là, le quartier de Triana a été le berceau des artistes, marins, torero et potiers (dont les Saintes de Séville Justa et Rufina, deux soeurs martyrs qui vendaient des poteries sur le marché de Triana en l’an 280 ap.J-C.).

Pourtant, Triana pris réellement son essor en 1171 lorsque le premier pont entre les deux rives fut inauguré, sous le calife Abu Yaqub Yusuf. Le pont, qui restera le seul et unique permettant de relier les deux rives du Guadalquivir pendant presque sept siècles, fut fabriqué avec quelques planches de bois épais apposées sur treize bateaux (d’où son nom Puente de las Barcas, c’est à dire, le pont des bateaux). Malgré cette construction rudimentaire, ce pont donna une impulsion aux échanges commerciaux entre les deux rives de Guadalquivir.

Comment se rendre à Triana

Une fois que vous vous trouvez dans la capitale de l’Andalousie, vous pouvez vous rendre dans le quartier de Triana en traversant le Puente de Triana (il s’agit du plus vieux pont en fer en Espagne) qui se nomme aussi Puente de Isabel II.

Puente de Triana sobre el Guadalquivir en Sevilla, Andalucía

Un autre endroit où traverser est le Puente del Cachorro, dont la particularité sont ses parasols sans pieds qui apportent de l’ombre aux passants. Sur le côté droit du pont, vous apercevrez la Isla de la Cartuja qui fut le lieu d’accueil de l’Expo 1992 EXPO et qui aujourd’hui accueille le parc d’attraction Isla Mágica.

Puente del Cachorro

Que faire à Triana

La meilleure façon de découvrir le quartier de Triana est de s’y perdre dans ses rues. Baladez-vous sans destination précise et découvrez les rues les plus pittoresques de ce quartier sévillan.

Voici ci-dessous les choses à voir en particulier.

Faites un tour au marché de Triana

Parce que la meilleure façon de découvrir un quartier est de connaître son marché, le Mercado de Triana de 1823 devrait être le premier arrêt de votre balade. Situé juste en face du Puente de Triana, le marché possède des étalages très variés, de la nourriture, des fleurs, des bières, des jus de fruits, des cadeaux souvenirs et même un coiffeur ! Vous y trouverez aussi plus de 10 bars et restaurants où vous pourrez manger tranquillement.

Mercado de Triana

Chaque stand a son nom et son numéro peint sur les tuiles au-dessus de la porte principale. Le marché est l’endroit parfait pour commencer à vous habituer à l’ambiance animée de Triana.

Astuce : le marché livre à domicile, dans le cas où vous souhaiteriez juste rester chez vous tout en dégustant de la nourriture délicieuse.

Heures d’ouverture :

  • Entreprises : Lun-Sam : 9h-15h
  • Restaurants et zones de loisirs :
    • Du lundi au samedi : de 10h00 à midi
    • Dimanche et jours fériés : de midi à 17 heures

Imprégnez-vous de l’Histoire dans le château de San Jorge

El Castillo de San Jorge en Sevilla, Andalucía, España

Situés sous le marché se trouvent les restes de cette forteresse, construite par les wisigothes il y a plus de 1000 ans. Lorsque les troupes du roi Ferdinand III de Castille conquit la ville en 1248, le château devint partie de l’Ordre Militaire de San Jorge, saint patron des chevaliers.

De nos jours, le château accueille le Centro Temático de la Tolerancia (Centre Thématique de la Tolérance), un musée sur l’Inquisition espagnole, dont les prisons et le tribunal se trouvent dans le château. Les nombreuses vidéos et une pièce sensorielle située dans la partie basse du bâtiment vous donneront un point de vue intéressant sur l’Inquisition espagnole.

El Castillo de San Jorge en Sevilla, Andalucía, España

Vous pouvez visiter le château gratuitement :

  • du mardi au samedi : de 10h à 13h30 et de 17h à 19h30
  • dimanche et jours fériés : de 10h à 14h30

Découvrez la poterie de Triana dans le Centro de Cerámica Triana

Centro Cerámica Triana en Sevilla, Andalucía, España.

C’est ici que se trouvait l’ancienne fabrique de poterie de Santa Ana. Aujourd’hui ce lieu a été transformé en un musée et centre didactique. On y rappelle le passé de Triana autour de la poterie ainsi que l’importance de l’artisanat dans ce quartier. A l’étage du centre, vous trouverez une exposition permanente exposant plusieurs éléments appartenant à la Plaza de España, les fours qui servirent à cuire la poterie ainsi qu’un espace dédié aux activités culturelles entre autres.

Heures d’ouverture :

  • du mardi au samedi : de 10h à 14h et de 17h à 20h
  • dimanche et jours fériés : de 10h à 15h

Prix :

  • Entrée classique : 2,10 €
  • Groupes de plus de 10 personnes, étudiants, retraités et plus de 65 ans: 1,60 €
  • Gratuit si vous montrez votre ticket d’entrée à l’Alcazar

Entrez dans l’Église de Santa Ana

Ce lieu est considéré par beaucoup comme la cathédrale de Triana. Cette église du XIIIème siècle fut le premier temple chrétien de Séville qui fut construit en dehors des murs de Séville suite à la reconquête du roi Alphonse X de Castille. Le roi fit construire cette église paroissiale de Santa Ana en raison d’un miracle de la sainte qui guérit le roi d’une infection de l’oeil.

Le somptueux retable de l’église, situé au bout de la nef centrale de l’église, possède une collection de tableaux de Pedro de Campaña sur Saint Joachim et Saint Anne, la vie de la vierge Marie et la généalogie de Jésus.

Real Iglesia de Santa Ana, Sevilla
Anecdote : Les navigateurs et les commandants, qui demandèrent à la Sainte de les protéger avant de partir pour le nouveau monde, rapportèrent différents trésors dont ils firent don à l’Église.

Promenez-vous dans la rue Calle Betis

Calle Betis en Sevilla, Andalucía, España

A Séville il est probable que vous entendiez le nom de cette rue plusieurs fois dans la journée. Il se trouve que le deuxième club de foot le plus important de Séville et le club de basketball sont nommés d’après cette rue qui relie le Puente de Triana et le Puente de San Telmo en parallèle au Guadalquivir. La rue Betis est un point de vue parfait pour observer les bâtiments faisant la renommée de Séville comme la Torre del Oro et la splendide Giralda.

Par ailleurs, la rue accueille aussi l’Antigua Universidad de Mareantes, où les navigateurs étaient instruits avant de lever l’ancre vers le Nouveau Monde. Petite anecdote, sachez que c’est ici que les bateaux de Magellano et Elcano s’approvisionnaient avant leur voyage autour du monde.

La Universidad de Mareantes

Profitez de la charmante Velá de Triana

Pour une expérience réellement authentique à Triana, il faut visiter le quartier fin juillet, lorsque la Velá de Santa Ana (en 2018, du 21 juillet au 26 juillet) a lieu. Classée Fiesta de Interés Turístico, cette fête n’a rien à envier à la plus célèbre Feria de Abril.

La Velá est une Fiesta Mayor de 6 jours en honneur à Saint Joachim et Anne, et qui met à l’honneur le sport ainsi que les activités culturelles et sociales dans le quartier. La plus célèbre est la Cucaña ; un foulard est attaché à la proue d’un bateau et doit être capturé dans une sorte de course sur le fleuve.

La Velá de Santa Ana en el barrio de Triana de Sevilla en Andal

Les endroits les plus fréquentés pendant la Velá sont la rue Betis, le Puente de Triana et la Plaza de Altozano (la place centrale du quartier).

Vivez la Semana Santa à Triana

Parmi les six quartiers de Triana, la Hermandad de la Esperanza de Triana est l’une possédant le plus de fidèles. Cette confrérie fut fondée au XVème siècle, ce qui en fait aujourd’hui la plus ancienne de Séville.

Si vous vous trouvez dans la capitale de l’Andalousie pendant la Semaine Sainte, rendez-vous à la Plaza del Altozano lors du Vendredi saint. Vous pourrez assister au tour de 360º qu’effectue la Vierge pour regarder les fidèles avant de retourner dans son temple, situé dans la rue Pureza.

Esperanza de Triana est aussi connue comme la Virgen de los Marineros (la vierge des navigateurs). Elle est adulée de la même manière que l’Esperanza Macarena, son homonyme du quartier de San Gil. Ainsi, lors de la Semaine Sainte, la ferveur et passion s’emparent de ces quartiers.

Délectez-vous avec des tapas

Ne partez pas de Triana sans vous faire un “tapathon” : goûtez au “pescaito”, à la queue de boeuf et aux jambons ibériques. Commandez aussi des oeufs de caille, de la seiche, des boulettes de crevettes ou de la morue “a la viuda”. Bien entendu, ce ne sont que quelques exemples, la variété de tapas est infinie ! N’hésitez pas à les accompagner par une caña fraîche (une bière) ou un verre de vin, c’est un régal !

Tapas de Sevilla

Les autres rues de Triana

En vous promenant dans les autres rues, vous apercevrez de nombreuses plaques commémoratives dédiées aux artistes et toreros qui vécurent à Triana. Voici les autres rues qui valent la peine :

  • calle San Jacinto c’est à dire la rue principale de Triana, qui traverse le quartier depuis la fin du Puente de Triana jusqu’à la place de San Martín de Porres
  • calle Pureza, où se trouvent l’église paroissiale de Santa Ana et la Capilla de los Marineros (Chapelle des navigateurs), siège de la Hermandad de la Esperanza de Triana
Capilla de los Marineros
  • calle Alfarería, dont le nom est en lien avec les nombreux magasins de poteries qui s’y trouvent depuis des siècles et où vous trouverez des patios magnifiquement décorés.
  • calle Castilla, qui accueille la Hermandad de la O et la Hermandad de El Cachorro, deux des quartiers les plus populaires de Séville.

Où loger à Séville

Si vous cherchez un endroit où loger près de Triana, la ville de Séville comprend de nombreuses maisons de vacances dans ses environs, et qui vous enchanteront dès que vous les apercevrez. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour trouver les meilleures maisons et villas de vacances dans la province de Séville.

Les milles et uns enchantements du quartier de Triana ne vous laisseront pas indifférents. Les avez-vous déjà visité ? Quelles sont les choses que vous avez hâte de faire dans ce quartier ? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous et n’oubliez pas de noter cet article 😉

Photo par Sevilla Ciudad

Que faire à Triana (Séville) est un article qui présente Guide de Voyage à Séville
Evaluer
1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (14)
Loading...
Partager
  • 56
  •  
  •  
  •  
Commenter (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *